Jacob Hudson

As Henri Matisse said : "Creativity takes courage". Here's some words of wisdom from the ones who take this path. 

Henri Matisse disait: "La créativité demande du courage". Voici les témoignages de ceux qui ont choisi cette voie. 

🎤🎸🎹

How did you discover music ? 

I think this needs to be split up into two phases. When I first discovered music, I was around 4 years old. My parents gave me a drum set for Christmas, which I'd asked for. I wish I could remember why I wanted one in the first place, but from that point, I began to dissect a little more from each song I heard. I began to hear instruments, not just music. 
The second phase is when I discovered the emotions of music. I was probably between 13 or 14 listening to terrible indie acoustic songwriters write chords and melodies that would speak of the same heartaches, but each song moved me in a completely different way. Perhaps it was the stripped down acoustic music that let me see the fundamentals of just how expressive music is for us. I'd like to think that, as time has gone by, I've been able to find the same emotions throughout other genres as well. 

Comment as-tu découvert la musique ? 
Il y a eu deux phases. Tout d'abord, je me suis intéressé à la musique à partir de 4 ans. Mes parents m'avaient offert pour Noël un kit de batterie. Je ne me souviens plus de ce qui m'a poussé à demander ce cadeau-là, mais à partir de ce moment, j'ai véritablement disséqué toutes les chansons. J'ai alors commencé à entendre les instruments, pas juste la musique. 
Par la suite, j'ai découvert les émotions qu'elle procure. Je devais avoir 13/14 ans et j'écoutais beaucoup de la folk indie, en réalité pas terrible. Les chansons utilisaient les mêmes accords et avaient pour sujet les mêmes peines de cœur. Pourtant, elles me touchaient d'une façon que je n'avais jamais ressenti auparavant. Peut-être que c'est le côté totalement "dépouillé" qui m'a permis de prendre conscience que l'on peut émouvoir avec peu d'instruments. Ces émotions que j'avais gamin, je continue à les ressentir aujourd'hui lorsque je découvre de nouvelles musiques. 

What's your definition of creativity ? 

Creativity, for me, is the pursuit of discovery every aspect of what it means to be human. As we search for new colors, textures & sounds, we are searching for new feelings and understandings of the world around us, each other, and of course, ourselves.
Every song, painting, sculpture, poem, and math problem bring abstract and otherwise hidden thoughts to our minds in a very tangible way. 

Quelle est ta définition de la créativité ? 
Pour moi, la créativité est la recherche de ce qu'on a de plus humain en nous. Lorsqu'on part à la recherche de nouvelles couleurs, des textures et des sons, on veut trouver des sentiments nouveaux pour nous permettre de mieux comprendre le monde qui nous entoure ainsi que mieux nous comprendre nous-même. 
Chaque chanson, peinture, sculpture, poème, et problème de mathématique nous ouvre les portes d'un univers abstrait et de pensées enfouies d'une façon tangible. 

Do you feel more creative in the daytime or the nightime ?

I find both daytime and nightime can be creative for me, but in very different ways. I tend to write the feeling of a song at night, and the complexities in the morning. Often, I'll start writing a song before bed, which usually come from attempting to articulate a feeling I'm experiencing at that moment. Usually, chords and maybe a few lines to a verse and chorus. 
Often times, when I wake up in the morning, I find myself hating almost all the lyrics I'd written. This is wonderful because I find that during the daytime, I can create the same content I was feeling but in a way that others can understand also.

Te sens-tu plus créatif le jour ou la nuit ?
Je suis productif de jour comme de nuit, mais de façon tout à fait différente. J'ai pour habitude d'écrire les sentiments d'une chanson plutôt de nuit et les éléments un peu plus complexe, au matin. Souvent, je commence à écrire avant d'aller au lit : j'essaye alors de mettre sur papier des choses que j'ai ressenti à un moment donné. Je trouve des accords de guitare et quelques paroles. 
Lorsque je me réveille le jour suivant, il m'arrive souvent de relire ce que j'ai fait la veille et de tout détester. Ce qu'il faut alors, c'est que je me remette au travail durant la journée pour écrire des mots que les autres pourront aussi comprendre.

How is Jacksonville's music scene ? 

I love Jacksonville. I've grown up here and I truly have intentions to stay for awhile. For how much I love this city, it is complex in its music scene. It's reflective of the city diversity. You can find soft acoustic artists, synth pop bands, post-emo, pop-punk, and every other genres in between. This ultimately means a number of local shows can be going on at one time, which can make large crowds hard to expect. 
Even a few days ago I had my EP release show here in town and was pleased with 120 people. All that being said, Jacksonville has very dedicated music fans. People are always buying t-shirts, posters, CD's,  and whatever else an artist will offer just to support the local scene. I've played at many of the larger music cities in the U.S. and I can say without a doubt that Jacksonville is a great city for supporting local artists. 

A quoi ressemble la scène musicale de Jacksonville ? 
J'adore cette ville. J'y ai grandi et je compte bien y rester pendant encore quelques temps. La scène musicale y est assez variée, à l'image de sa diversité culturelle . Tu pourras y trouver du folk acoustique doux, des groupes de synth-pop, du post-emo, du pop-punk, et tout plein d'autres genres. Cela fait qu'il y a un grand nombre de concerts qui se déroulent en même temps et les spectateurs se dispersent dans plein de salles à la fois. C'est donc un peu compliqué de réunir une large foule dans un même endroit. Par exemple, à la release party de mon EP, j'étais très heureux de jouer face à 120 personnes.
Jacksonville est une ville de passionnés de musique. Les gens aiment acheter des t-shirts de leur groupe préféré, des posters, des CD, et tout ce qu'un artiste a à offrir. J'ai joué dans pas mal de grandes villes américaines et je peux assurer que Jacksonville est de celles où les artistes locaux sont très appréciés. 

Could you describe your mindset when you recorded this EP ?

The recording process was spread out over a year.  This was mostly due to moving around different studios and working on a number of tours. That being said, my mindset evolved throughout the recording process, but fundamentally, I was in a constant state of reflection. Reflecting all my mistakes, my successes and my indifferences regarding what this album was about. After writing the songs, and once the emotions settled back down, I came back to study my own lyrics, reflecting on their meaning to me while I wrote them as well as how I felt recording them. I found this time of reflection was very beneficial for myself. This made me decide that each song would have a moment of reflection somewhere in the song where if the listener feels something from the lyrics, they can take a moment to reflect still emerged in the atmosphere of the song, ..taking time to process songs is very important, and I definitely came to appreciate it while recording this EP. 

Peux-tu décrire ton état d'esprit quand tu as enregistré cet EP ? 
L'enregistrement s'est étalé sur une année. Cela a était dû au fait que j'ai beaucoup changé de studios et que j'étais souvent en tournée. Même si mon état d'esprit a pas mal évolué durant l'enregistrement, je dirai que j'ai souvent été dans un état de réflexion : sur mes erreurs, mes succès, mon indifférence concernant le sujet que je voulais aborder sur cet EP. Après avoir écrit toutes les chansons, j'ai pris du temps pour étudier mes paroles. Cette période de réflexion a été très bénéfique pour moi. Il m'a permis de me mettre à la place de l'auditeur. 
Prendre du temps lors de la conception des chansons est très important. C'est un élément que j'ai véritablement apprécié durant l'enregistrement.

"It all repeats" deals a lot about heartbreak. Do you feel an artist is more inspired by  sad thoughts ?

I believe in the abstract, sad and happy thoughts yield the same emotional responses, but the real world applications have a leniency to sad thoughts. When we are happy, we often can forget that we are happy. We become so distracted by being content that we have no need to express our thoughts through music. Our sadness, on the other hand, forces us to be introspective about our place in life, becoming curious about ideas that our happy mind's never question. People often ask if I'm sad while writing these songs, but thruthfully, I'm normally writing from a place of wholeness, but the memories of darker times are always more vivid than the happy ones. 

Les chansons de "It all repeats" ont pour sujet les ruptures amoureuses. Crois-tu qu'un artiste est plus inspiré lorsqu'il est triste ? 
Je crois que les pensées abstraites, tristes ou heureuses possèdent un terreau commun mais le monde réel tolère plutôt celles qui sont tristes. Lorsque l'on est heureux, on oublie souvent qu'on l'est. On est si distrait par ce sentiment de joie qu'on ne pense pas forcément à l'exprimer en musique. Etre triste, au contraire, nous pousse à être plus introspectif sur la vie, à découvrir des idées que nous n'aurions pas eu en étant heureux. Souvent, les gens me demandent si j'étais déprimé lorsque j'écrivais ces chansons mais en vérité, j'essaye surtout d'être le plus honnête possible. Il est vrai que le souvenir de moments plus sombre est souvent plus fort. 

Apart your EP, what's the best LP  to feel better after a breakup ? 

I know it's old now, but "Plans" by Death Cab for Cutie was an incredibly helpful record for me. The lyrics and the music complimented each other so well that they resonated with my heart in those moments. It really brought humanity closer to me again. Every now and again, when I'm feeling distant from others due to my feelings, I'll put that record on to know I'm not the only one who's experienced those emotions. It's very comforting. 

A part ton EP, quel est le meilleur album pour soigner ses peines de cœur ? 
"Plans" du groupe Death Cab for cutie m'a énormément aidé. Les paroles et la musique se marient à la perfection et elles ont résonné avec mon coeur dans les moments difficiles. Cet album m'a redonné foi en l'humanité et, encore aujourd'hui, il m'arrive de l'écouter lorsque je me sens mal. C'est très réconfortant d'avoir l'impression qu'un autre chante les sentiments que l'on ressent soi-même. 

How do you write a song ? 

I'm not nearly as disciplined with songwriting as I should be. I tend to go months without writing any songs, and I feel quite convicted about it. Normally, I'll experience something very impactful to me and I'll have the urge to articulate it into music. Usually, the songs start out very personnal, almost always written from my point of view, and almost always using imagery from the very place the event took place. After my first draft, I normally note how selfish and one sided the songs seems to be ! Which isn't a very good way to be approachable to people listening to music. From there, I try to broaden the story of each song to be inclusive in a larger audience. Sometimes, even when we experience the same emotions, someone else's perspective can make it hard to realize. 
This isn't a perfect process, and often times, it halts songs for months. I even have a couple of new songs that have been halfway finished for almost a year. But I'm okay with this process. I know that if these songs stay connected to me through months of idle draft, then they will be able to connect with people for years to come. 

Comment écris-tu une chanson ? 
Je dois avouer que je ne suis pas aussi discipliné qu'il le faudrait. Il peut se passer des mois avant que je n'écrive quoi que ce soit et, cela m'énerve d'ailleurs beaucoup. Généralement, je vis un événement qui me marque et je me sens immédiatement obligé de le retranscrire musicalement. Ce premier jet est très personnel, écrit de mon point de vue. Je m'aperçois alors à quel point ces paroles sont très égoïstes et ne pourront toucher personne ! A partir de ce moment, j'essaye de penser à la place de l'auditeur pour l'inclure dans ce que je raconte. 
Ce n'est pas un processus parfait, et souvent, je peux garder des chansons pendant des mois. Je dois avouer que certaines de mes chansons sont en gestation depuis plus d'un an, mais si ça permet de bien les travailler pour qu'elles puissent parler au plus grand nombre pour les années à venir, alors ça me va. 

What's your best memory  in the studio ? 

When I was recording the 4th track on the EP "I'll never regret", we had just moved into our new recording studio near dowtown Jacksonville. We were wanting to test all the equipment and make sure we had everything hooked up correctly. So my friend and co-producer Christian José-Morrison set up a microphone in the room to make sure we were getting signal. Once it was working, he suggested we record something. So I grabbed my acoustic guitar and put the mic lazily in between my guitar and my voice. He asked me to play a song I'd show him a few months back. I really thought nothing on the song. In fact, I planned on forgetting about it all together, but since this was just a test, I figured it wouldn't hurt. Once he gave me the green light to start, I played through the song. The very first take, I felt it. I felt exactly all the dynamic emotional moments I'd felt while writing the songs. What made it better was to discover that Christian had felt the very same emotions. We can get so caught up in the ability to redo takes in the studio that we often can miss out of the feeling of when someone for the very first time pours out their emotions. Of course, having no intention or keeping it, he did a quick EQ and compression on the tracked and sent it to me. Sometimes, when you don't have time to rethink what you're doing, you come out with the best results. 

Quel est ton meilleur souvenir du studio ? 
Lorsque j'ai enregistré le titre "I'll never regret", nous venions d'arriver dans un nouveau studio d'enregistrement près du centre-ville de Jacksonville. On devait tester l'équipement et vérifier que tout fonctionnait bien. Mon ami et co-producteur Christian José Morrison a installé un micro dans la pièce et m'a invité à jouer quelque chose. J'ai alors attrapé ma guitare et commencé à chanter une chanson que j'avais écrite des mois auparavant. Je n'étais vraiment pas certain des qualités de ce titre mais je me suis dit que ça ne coûtait rien d'essayer. Dès la première prise, j'ai ressenti exactement la charge émotionnel que j'avais eu lors de l'écriture. Encore mieux : Christian, de l'autre côté de la cabine, l'avait ressenti aussi. 
Il arrive qu'en studio on se perdre à force de réenregistrer les chansons, ce qui fait qu'on peut être un peu blasé... et c'est parfois lorsque l'on ne s'attarde pas à trop penser à ce que l'on fait qu'il peut se produire des moments comme celui-là. 

Jacob in the studio

Jacob in the studio

How do you deal with difficult moments and discouragement ? 

There were many frustrating times during this recording process, many moments of feeling empty, as if all the creative juice had left my body. Often, when we are expecting to be creative, we are already placing an expectation on how the ending piece will look (or sound). But for me, these expectations are based off others creative ideas, so mine will always be different from theirs, and will always fall short of my expectations. Understanding that art won't always come in the way we expect is very important. 
Secondly, I've learned to slow down. I try to enjoy the moments where things aren't going the way I'd expected them to. This is especially true with rejection. I had my album rejected by many Spotify playlists, blogs and magazines. And though this was discouraging, I still appreciate that the worst thing that's happening to me at that moment is simply being told no. So many people in this world deal with such harder problems. When I take a moment to contemplate this, I become incredibly grateful for the opportunities I've had, even if some have failed. 

Comment surmonte-tu le découragement et les moments plus compliqués ? 
Il y a eu beaucoup de moments frustrants durant l'enregistrement. J'avais parfois l'impression d'être vide, comme si toute ma créativité avait quitté mon corps. Lorsque les autres attendent de vous que vous soyez créatifs, on place de grandes espérances dans le résultat final et il faut alors savoir se détacher de ce sentiment et accepter que l'art ne se produit par forcément dans la forme que l'on attendait. 
J'ai aussi appris à voir les choses sous un autre angle. J'essaye de savourer tous les moments, même ceux où les événements ne vont pas dans le sens que je voudrais. Par exemple, avec cet EP j'ai reçu beaucoup de rejet provenant de playlists Spotify, de blogs et de magazines. C'est vrai que c'est assez décourageant mais je suis tout de même heureux que la pire chose qui puisse m'arriver est que l'on me dise "non". Il y a tant de personnes dans le monde qui ont des problèmes bien plus graves. Je me  rend alors compte combien je dois être reconnaissant des opportunités que j'ai eu jusqu'à maintenant.  

If  you can be teleport in  another era, which one would it be ? 

The 70's seems to harbor a lot of great songwriters for our time. People were beginning to appreciate the simplicity of songwriters, stripping music down to coincide with poetry. Subletly is one theme I've observed from studying the 70's culture, and that's a theme I'm greatly a fan of. 

Si tu pouvais être téléporté dans une autre époque, laquelle choisirai-tu ? 
Les années 70 nous ont offert tout un tas de grands auteurs-compositeurs. Par ailleurs, les gens ont commencé à apprécier la simplicité et la poésie des textes. La musique de de cette époque est empreinte de subtilité, ce que j'apprécie tout particulièrement. 

The impossible question :  Bob Dylan or Neil Young ?

Bob Dylan. Never more have I been left with so many questions, yet felt so relieved through many of his songs. 

La question impossible : Bob Dylan ou Neil Young ? 
Bob Dylan. Il n'y a que ses chansons qui me laisse avec tant de questions et me comble de plaisir.

Any plans to come and play in Paris ? 

I would love to ! I've been considering of working on a small overseas tour. House shows tours are common in the U.S. so if I can find the right people to play for, I'll make my way to Paris before you know it. 

Penses-tu venir jouer à Paris ? 
Oui, j'adorerais ! Cela fait quelques temps que je réfléchis à une petite tournée à l'étranger. Si j'arrive à trouver le bon public, je viendrai à Paris le plus rapidement possible. 

Thank you Jacob for your honest and inspiring answers. Keep on the good music ! More info : http://jacobhudsonmusic.com/